Site Meter

vendredi 28 octobre 2016

La reconstruction de Saint-Pierre-des-Corps

Vue aérienne de la gare de Saint-Pierre-des-Corps en 1948

Vue aérienne de Saint-Pierre-des-Corps en 1957

Ces deux très chouettes photos sont tirées d'une exposition "Tours : 1940-1960, 20 ans de reconstruction en Touraine" à l’hôtel Goüin jusqu'au 20 novembre dans le cadre de la semaine de l'architecture et du paysage [prg].. Et même si elle ne concerne pas que Saint-Pierre-des-Corps ^^, vous y retrouverez beaucoup de photos et d'histoires sur la cité cheminote... Courrez y !

Exposition à l'hôtel Goüin, rue du Commerce, à Tours du 14 octobre au 20 novembre. Ouverte au public les jeudis et vendredi de 16 h 30 à 19 h et les week-ends de 11 h à 18 h. Visites guidées les 22 et 29 octobre, 12 novembre. Entrée gratuite.

lundi 16 mai 2016

Stationnement gênant toléré #gcum #DreamHackTours


Tours, capitale du jeu vidéo pendant 3 jours


Depuis samedi, Tours accueille toute la communauté du jeu vidéo au Vinci. Cet événement retentissant nécessite bien entendu une organisation pointue et millimétrée, entre autre concernant l'intervention rapide d'un technicien de la téléphonie pour assurer le haut débit par exemple. En outre, le Dreamhack Tours demande un avant (montage) et un après (démontage) qui sont la partie immergée de l'iceberg pour les visiteurs.

Pour cette période (mais pas pendant le WE), la ville de Tours a donc pris un arrêté municipale, signé par l'adjoint au maire aux transports, M. Massot pour autoriser le stationnement sur le terre-plein central du boulevard Heurteloup à condition d'avoir obtenu un macaron auprès de l'organisateur.

Or lors de mes quelques déplacements sur le boulevard depuis samedi, j'ai pu constater que de nombreux véhicules étaient garés sur le terre-plein central sans que ceux-ci ne soient sanctionnés par la police municipale de la ville de Tours (rappel: samedi et dimanche, aucun stationnement n'était pourtant autorisé à cet emplacement !). Ce matin, période définie par l'arrêté municipal, 29 voitures et camionnettes sur 35 véhicules au total ne disposaient pas du fameux macarons (135€ d'amende x 29 = 3915€ potentiel).

Prendre des arrêtés organisant le stationnement exceptionnel pendant une manifestation au Vinci, pourquoi pas ? Mais vérifier que celui-ci est bien respecté, c'est encore mieux ! Finalement, ne serait-il pas plus judicieux de réserver le stationnement sur les places existantes du boulevard Heurteloup car au final, ce sont toujours les piétons ou cyclistes qui trinquent !

L'exemple pris aujourd'hui sur la tolérance du stationnement gênant à Tours est un problème beaucoup plus global sur le boulevard Heurteloup qui par son emplacement est le lieu de nombreuses animations au cours de l'année (Marché de Noël, Vitiloire, Grande Braderie etc...).

Pourquoi ne pas étudier la fermeture du boulevard pendant ces événements et ainsi donner toute sa place aux visiteurs et aux différents exposants au lieu de parquer la foule sur le terre-plein central ?

L'arrêté municipal planqué par un automobiliste !

Voilà, c'est mieux et plus lisible...

La place laissée aux modes doux, c'est pas beaucoup :-/

Le fameux macaron "autorisation de stationnement"

Ce matin à 11H, seulement 17% des véhicules présents étaient en règle !

La nouvelle chapelle St-Libert

Depuis ce matin, c'est journée portes ouvertes à la "nouvelle" chapelle St-Libert sur les quais de la Loire. Cette chapelle du 12e siècle n'est pas nouvelle à proprement parlé mais a été entièrement restaurée et réhabilitée par la Société Archéologique de Touraine, qui va en faire un lieu de travail pour l'association, mais qui accueillera aussi du public pour des conférences ou des concerts comme cet après-midi.

En tout cas, même si mêler de l'architecture moderne et ancienne peut paraître assez déroutant sur le papier, le résultat est assez équilibré et positif. Bravo à tous !

PS. Aujourd'hui sont exposées de superbes vues de Tours ou œuvres anciennes de l'association, courez vite en profiter !

PS2. Par contre, il faudrait demander à la mairie d'améliorer l’accessibilité depuis le quai, ainsi que quelques stationnements vélos ;-)














dimanche 3 avril 2016

Hôtel Goüin : 200 ans de Tourisme en Touraine

Depuis 10 ans que je suis en Touraine, je n'ai jamais eu l'occasion de rentrer dans l'hôtel Goüin, rare rescapé des bombardements de la 2nde guerre mondiale... C'était aussi l'occasion de visiter l'exposition "200 ans de Tourisme en Touraine"...

Ensuite en rentrant nous sommes passés au château de Tours pour voir l'expo "Robert Capa et la couleur" où il y avait énormément de monde (à voir sur Projet Tours).

Quelques photos de ma visite sinon...

Expo jusqu'au 12 juin !

Superbement restauré...

Sous bonne garde

St Jacques est passé par là ?

Méduse vous voit !

Désolé, je ne fais pas d'héraldique

Coiffe tourangelle

Agence de Voyage Lubin (début XXème), toujours une agence ;-)

Attention, femmes nues à l'étage de l'hôtel de l'Univers...

A faire en vélo aujourd'hui...

Beaucoup de pubs pour du pinard

vendredi 1 avril 2016

REPONSE

Le copain Eric nous propose un petit "c'est où ça ?" à Chambray-les-Tours ce matin.


Comme je suis en vacances, j'ai un peu de temps avant de partir me balader à vélo dans Tours, voici la réponse.

En cherchant une autre carte postale ancienne avec une autre prise de vue, on voit le clocher d'une église ainsi qu'un cheminée assez caractéristique. Le tour est joué !


L'ancienne épicerie tabac "La Tourangelle" se trouvait donc à l'emplacement actuel du bar "Au St Cloud"au croisement de la rue de la mairie (anciennement rue principale donc) et de la rue de l’hippodrome.







mardi 9 février 2016

En toute transparence...

Ce matin...

Ma femme: Tu connais Jean-Yves Couteau ?
Moi: Oui, pourquoi ?
Ma femme: il vient de mourir...


Effectivement, je venais à l'instant de lire un article de La Nouvelle République qui annonçait que suite à son cancer et son traitement, M. jean-Yves Couteau, le président du conseil départemental d'Indre-et-Loire travaillait à son domicile pour se reposer et traverser cette épreuve...


Mauvais timing dans la NR ce matin...

Cette nouvelle m'a passablement agacé car elle faisait écho à une discussion que j'avais eu l'année dernière sur les réseaux sociaux, sur le devoir d'un politique à annoncer sa maladie (si elle peut nuire à l'exercice de son mandat) avant de se présenter devant les électeurs.

Contrairement à ce qu'écrit aujourd'hui La NR dans sa nécrologie, M. Couteau n'"avait pas fait le choix de la transparence". Certes il "n'avait pas caché ses problèmes de santé" à ses proches et tout le Landerneau politique et médiatique tourangeau était au courant, mais pas les électeurs... (il faudra attendre juin 2015 pour que les médias s'autorisent à traiter l'information).

Cet événement tragique et malheureux me conforte dans mon idée que les politiques doivent la transparence aussi bien en matière de patrimoine, de conflits d'intérêt et aussi leur santé.

Mes sincères condoléances à sa famille et ses proches...


Graffiti Interruptus

Photo: Moi sur Flickr

dimanche 10 janvier 2016

***ALERTE ENLEVEMENT*** #IKV


Le décret d'application de la mesure "Indemnité Kilométrique Vélo" n'a toujours pas été signé par la ministre de "l'écologie" !

via @velogik

mercredi 6 janvier 2016

Mon Vœu 2016 déjà exaucé ?

A peine avoir formulé mon vœu dimanche dernier, celui serait déjà exaucé ?

C'est une bonne nouvelle que nous avons reçu aujourd'hui de la part de M. Massot, l'adjoint aux transports puisque celui-ci a annoncé sur l'antenne de France Bleu Touraine que la place du Grand Marché (dite "du Monstre) et la place du Châteauneuf en face de la Tour Charlemagne et de la basilique St Martin seraient piétonnes d'ici 2 ans, ainsi que les coeurs de quartier de Tours entre la Loire et le Cher, puis Tours Nord et Tours Sud passeraient en zone à 30...

(Allez hop, une petite simulation rapide...)



On ne peut que se féliciter de ces décisions, mais deux ans c'est long et est-t-on vraiment obligé d'attendre si longtemps ? Pourquoi ne pas arrêter la circulation sur ces deux places à haut potentiel touristique mais aussi de loisir dans le vieux Tours dès le printemps ? Il suffirait de mettre de gros bacs à arbuste au milieu de la route à l'entrée de la rue du docteur Bretonneau devant les halles et à l'entrée de la place du Châteauneuf dans la rue des Halles... Allez, chiche, on le fait ?


Budget : 4000E sans attendre l'aménagement des places
Délais: 3 semaines
Commande : ici !

dimanche 3 janvier 2016

Mon vœu 2016 : une véritable politique cyclable sur l’agglo de Tours ?


Vendredi après-midi, j’ai profité de ce lendemain de fêtes pour faire une petite balade détox à vélo dans Tours, ou plutôt dans l’agglomération puisque j’ai poussé jusqu’à St Cyr sur Loire : une promenade pépère de 18,5 km à 15,8 km/H de moyenne, qui m’a, j’espère, permis d’éliminer en partie les excès des multiples réveillons…
Un petit parcours de 18km en ville, ça le fait !

Ce parcours sans but précis a été l’occasion de respirer, profiter d’un air plus pur qu’à l’accoutumé puisqu’il y a très peu de voitures dans les rues les dimanches ou jours fériés. Cela a aussi été l’occasion de regarder les aménagements cyclables, autres que ceux que je prends dans mes déplacements réguliers en ville, mais aussi et surtout réfléchir et faire un vœux pour cette nouvelle année 2016 : Que l’agglomération tourangelle et les communes qui l’a composes mènent une véritable politique cyclable dans les prochaines années…

Cette politique cyclable pourrait se décomposer en 4 points :

Établir un plan vélo ambitieux pour les années 2017-2022 :

Un plan vélo, qu'est ce que c'est ? C'est un document officiel qui engage ceux qui l'établissent. Cela permet de faire le point sur la situation de départ et à l'échéance du plan. Cela définit des objectifs mais aussi des moyens mis en œuvre. Cela permet aussi de définir sa vision de la place du vélo comme moyen de transport alternatif à la voiture.

Tours et Tours plus, tous deux adhérentes du club des villes et territoires cyclables et qui ont accueilli le 15ème Anniversaire de l'association en 2004 n'ont toujours pas établi de plan vélo ? Ça la fout mal… Le collectif cycliste 37 a remis aux élus de l'agglomération un livre blanc lors de l'inauguration de son nouveau local. Ce livre blanc décrit les souhaits de l'association mais aussi sa vision des futurs aménagements dans l'agglo de demain. Pourquoi ne pas se servir de ce document comme base de travail à un futur plan vélo ? C'est ce que je souhaite en tous cas...

Affiche : 15ème Anniversaire du Club des Villes
et Territoires Cyclables à Tours en 2004
Généraliser la mise en place des zones 30 sur l’agglomération (*) :

Une manière de donner plus de place aux mobilités actives, c'est de baisser la vitesse en agglomération… Un certain nombre de lieux s'y prête particulièrement (zones résidentielles, zones commerçantes, sorties d'écoles et lieux publics, mais aussi cœurs de ville ou de quartier) car les vitesses moyennes constatées sont déjà bien en dessous des 30 km/h en raison de la configuration des rues (plutôt étroites ou du fait des stationnements), des feux tricolores nombreux ou du nombre de piétons…

Abaisser la vitesse dans les villes (en laissant certains axes à 50km/h bien entendu !) est une tendance d'avenir : Paris et Grenoble vont généraliser les zones à 30 cette année… Or si on regarde les zones à 30 sur l'agglo, on constate que St Pierre des Corps et Chambray ont déjà généralisé cette baisse de vitesse en centre-ville (même si il reste encore à faire), Tours l'a mise en place dans le centre entre les boulevards Béranger/Heurteloup et la Loire ainsi que le quartier Velpeau, mais que d'autres importants quartiers résidentiels du centre en sont exclus (Prébendes, Sanitas, Lakanal, Rabelais etc.) . Et sinon les autres villes de l'agglomération (St Cyr sur Loire, Joué les Tours, St Avertin et La Riche) ont ignoré le phénomène. Outre le fait d'apaiser la ville, la vitesse limitée à 30km/h en ville permet de proposer de nouvelles dispositions du code de la route (double sens cyclable et tourne à droite ou va tout droit) qui renforce le partage de la rue et renforce le sentiment de sécurité pour le cycliste (et pour le piéton). Abaisser la vitesse à 30km/h est symbolique et psychologique, mais très facile à mettre en œuvre (des panneaux et de la peinture dans un premier temps) : Alors, on s'y passe quand ?

Cliquer ici pour accéder aux cartes des zones 30 de l'agglo
(Données issues d'Open Street Map via Overpass turbo)
Penser les aménagements cyclables en faisant preuve de bon sens et de cohérence :

Lors de ma promenade, j'ai « grimpé » pour la première fois la Tranchée… Eh bien, contrairement à ce que je pouvais croire ou craindre, ce n'était pas si difficile que ça… Effectivement, cela demande un certain effort et il faut mouliner sec, mais en utilisant bien ses vitesses la tâche n'est pas insurmontable et surtout beaucoup moins dur que monter la rue du Pas-Notre-Dame ^^ En tout cas, ce qui m'a marqué pendant l’ascension, c'est la discontinuité de la bande cyclable qui va de droite à gauche, en disparaissant de temps en temps, que si la rue avait été en zone 30, il y aurait pu y avoir des va tout droit aux deux feux qui croisent de petites rues sur la droite (heureusement je me les suis pris au vert!)…

Et arrivé en haut dans l'avenue Maginot, la bande cyclable disparaît définitivement ! Pas très logique tout ça, sachant que ces aménagements sont très récents… N'y avait-il pas la possibilité de réfléchir et trouver une solution pour créer des aménagements cyclables cohérents et de bon sens ?

Montée en zig zag de la tranchée

Une (courte) piste cyclable avenue Maginot mais seulement dans le sens Nord/Sud :-/
Remettre les vélos sur la route et non sur les trottoirs :

Dernier point mais qui me paraît important, ce serait de remettre le vélo sur la chaussée… En effet, depuis quelques années, la tendance a été peindre des bandes cyclables sur les trottoirs assez larges. Cet aménagement particulièrement désagréable à utiliser qui transforme le cycliste en un piéton bis, a eu aussi pour effet de brouiller l'utilisation du trottoir par les vélos (ce qui est formellement interdit) mais aussi de créer des conflits entre les cyclistes et les piétons. Deux populations qui devraient être alliées, vont finir par devenir concurrentes au grand plaisir des automobilistes, et ce parce que de mauvaises décisions ont été prises. Cela prendra certainement de nombreuses années, mais je souhaite que les aménageurs fassent marche arrière et repensent la chaussée avec des vélos dessus.


Un vélo sur trottoir (mixte), boulevard Wagner


Voilà, ces quatre points développés précédemment devraient pouvoir servir de base à l’élaboration d’un véritable projet cyclable sur l'agglo de Tours pour les prochaines années. Ce n’est bien sûr qu’une réflexion imparfaite et spontanée, mais j’espère qu’elle pourra être partagé avec d’autres cyclistes du quotidien, afin de faire du vélo un mode de déplacement significatif et à part entière (n’oublions pas que ce qui est bon pour le vélo, l’est aussi pour le piéton et tous les modes actifs…).

Pour finir, pour toutes celles et ceux qui ont pris un peu de temps pour lire ces quelques lignes (bon, les autres aussi ^^), je vous souhaite à toutes et tous une bonne et heureuse année 2016, qu’elle soit douce et cyclable !

A bientôt, ici ou ailleurs…


(*) Lors de la mise en place des zones à 30 sur St Pierre des Corps en 2011, j'étais assez sceptique, affreux automobiliste que j'étais, mais j'ai changé d'avis depuis ^^

PS. Une requête Overpass turbo sur les pistes et bandes cyclables sur l'agglo (attention, version beta !)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...